Découvrez notre guide du management de la performance et des talents
👉 Téléchargez
RH, comment améliorer le management de la performance dans votre entreprise ?
Performance

RH, comment améliorer le management de la performance dans votre entreprise ?

Quelles bonnes pratiques pouvez-vous mettre en place pour booster le management de la performance dans votre entreprise ? Feedback, onboarding, entretiens sont au programme de cet article.

Un management de la performance optimal sert l’ensemble de l’entreprise car il est à même d’améliorer la productivité, l’engagement, l’intégration et le bien-être de l’ensemble des collaborateurs. Mais, en tant que RH, comment améliorer le management de la performance au sein de son entreprise ? 

Face à un tel défi, les professionnels RH ne sont pas seuls et disposent de tout un arsenal d’outils et de process leur permettant de démocratiser un bon management de la performance dans leur organisation (Feedback 360°, Manager Survey, Check-in…). 

Via ces outils et process, il s'agit surtout pour les RH de transmettre des directives stratégiques, de soutenir les nouvelles recrues, de ménager les efforts des collaborateurs et de les aider dans l’optimisation de leur organisation

Mais, déjà, qu'est-ce qu’un bon management de la performance ? Comment analyser et mesurer la performance de ses employés ? Et comment booster son management de la performance ?


Qu'est-ce que le management de la performance ?

Le management de la performance se définit comme un système de management innovant et participatif où la performance du collaborateur est maximisée à travers : 

  • Une structure de management aux impulsion bottom-up (ascendant, avec une implication des collaborateurs) ;
  • Des processus qui ont pour objectif d’attirer, de fidéliser et de développer les compétences et la performance des collaborateurs ;
  • Des technologies innovantes permettant aux RH de piloter et démocratiser leur stratégie au sein de leur organisation ;
  • Un environnement de travail sain où les besoins des collaborateurs sont pris en compte ;
  • Une culture d’entreprise tournée vers la bienveillance, le feedback, la transparence, l’équité, la performance et le bien-être.  

Le concept sous-tend - entre autres - l’idée que les managers doivent d’abord commencer par partager des attentes claires et concises sur les objectifs business, à travers un feedback volontaire et suivi.

Un bon management de la performance permet d’aligner les objectifs individuels et d’équipe sur les objectifs stratégiques. 

Pour Dominique Jones, expert dans le Talent Management, parmi les bénéfices attendus d’un bon management de la performance, on trouve :

  • De meilleures relations interpersonnelles ;
  • Un accroissement combiné des taux d’engagement, de productivité et de satisfaction.

Performance et collaboration : le duo gagnant

“Performance”, un gros mot de ce côté de l’Atlantique... et pourtant avec pragmatisme et dialogue, il est possible de faire accepter, voire de démocratiser la notion d’évaluation de la performance au sein de son entreprise.

La gestion de la performance n’a de sens que si elle va de pair avec le dialogue : managers comme collaborateurs doivent communiquer souvent (via des one-to-one, par exemple) et en toute transparence, afin de s’assurer d’être sur la même longueur d'onde. D’où la nécessité de s’en remettre à un outil de management de la performance à même de collecter des données collaborateurs et de les décliner en insights ou chantiers RH. 

Parmi les fonctionnalités d’un bon outil de management de la performance à disposition des professionnels RH, citons :

  • Le Feedback 360° (ou Feedback entre pairs), une évaluation collégiale des savoirs-faire et savoir-être du collaborateur par son entourage professionnel étendu (N+2, N-1, mentor, collaborateur freelance…). Le Feedback entre pairs permet au collaborateur de se situer avec lucidité au sein de l’organisation. Confiance, engagement et conscience d'amélioration sont ici à pied d'œuvre. 
  • Le Manager Survey, une évaluation dans laquelle le collaborateur endosse le temps de l’exercice le rôle d’évaluateur envers son manager. Le manager reçoit un feedback écrit lui permettant de prendre du recul sur ses méthodes managériales et ses compétences.
  • Le Check-in, un bref questionnaire servant à dresser une tendance globale. Le check-in vise à vérifier les fondamentaux et faciliter la mission/projet (compréhension des objectifs, qualité de la communication, atouts et axes d’amélioration individuels).
Manager Survey sur Elevo
Le Manager Survey sur Elevo

La mise en place de processus d'évaluation innovants

Si l'entretien annuel reste un jalon incontournable dans la mise en place d’un Performance Management idoine : une fois les bases managériales posées (bonne pratique de l’entretien annuel, culture de la transparence dans l’entreprise…), il faut aller plus loin. Pour ce faire, il s’agit d’offrir à ses collaborateurs un cadre d'évaluation beaucoup plus mémorable, à la pointe de l’innovation tout en répondant à leurs attentes.

C’est ce qu’a compris le spécialiste du recrutement et de l’orientation professionnelle Jobteaser. Sa force : bien différencier la question de la performance du développement. D’ordinaire, lors des entretiens d'évaluation, il est souvent question de performance et de développement, ce qui génère de la confusion. Or, comme le dit si bien Maud Bourdrez, HR Manager chez JobTeaser, "un collaborateur peut être moins performant sur un semestre tout en ayant progressé sur certains sujets."

Du coup, l’équipe RH de JobTeaser a distingué performance et développement en mettant en place des entretiens de performance (deux fois par an, couplés avec du Feedback 360°) ainsi que des entretiens de développement (une fois par an). Cet entretien de développement s'apparente à l'entretien professionnel, à ceci près que si le second a lieu tous les 2 ans, le premier est lancé une fois par an, ce qui offre un suivi plus régulier en matière de développement.

JobTease et Elevo

Pour que ces processus d'évaluation innovants fonctionnent, il faut aussi avoir un outil pensé pour. Il n’est pas possible de piloter autant de campagnes ou suivre comme il se doit les collaborateurs, sur Excel. Sans compter que l’expérience sur ce type de tableur est très loin d’être engageante pour les collaborateurs. L'UX doit être alignée sur l’ambition d'innover.

Aussi, améliorer le management de la performance, mieux accompagner les employés et les tirer vers les sommets de la productivité, est tout bonnement impossible sans les outils adéquats. Il faut en effet pouvoir mesurer leurs performances tout comme suivre l'avancée de leurs objectifs. En cela, Elevo constitue un support de choix pour mieux accompagner vos collaborateurs en ayant une vue plus fine sur leur travail, surtout dans le cadre d’une organisation hybride. 


Soignez l'onboarding

Un autre moyen de booster le management de la performance consiste à proposer un onboarding à la fois stimulant, assertif et enrichissant (sur le plan relationnel mais aussi culturel et technique). A en juger par les 12% de collaborateurs satisfaits du processus aux Etats-Unis selon une étude Gallup, il est possible de mieux faire. Et cela commence par ne pas considérer l’exercice comme une simple semaine d’orientation où la recrue est cantonnée à son rôle de “petit nouveau”, alors qu’elle devrait être projetée dans son futur rôle. Un programme d'intégration n'est efficace que s'il fournit aux recrues toutes les ressources nécessaires pour être un élément productif au sein de l'organisation. 

Pour y parvenir, RH, il convient de : 

  • Discuter des possibilités de croissance et d'avancement au sein de l'organisation, afin que les nouveaux collaborateurs puissent endosser leur rôle actuel en se concentrant sur les objectifs de performance à long terme. 
  • Envisager de mettre en place des programmes de mentorat ou un système de buddy pour les nouvelles recrues. Il a été prouvé que ces mesures améliorent l'efficacité des nouvelles recrues pour 87 % des entreprises selon une étude HCI de 2019. 
  • Inciter vos managers à faciliter l’accès aux informations et données internes utiles via des documents partagés ou des plateformes collaboratives de type Notion. Une mesure qui favorise la responsabilisation et l’auto-formation. 
  • Expliquer également à vos managers qu’ils doivent partager à leurs nouveaux collaborateurs les grands objectifs stratégiques et les KPIs de l’entreprise. Dans le même temps, il peut être judicieux d’expliquer dès l’onboarding les deadlines et l’interdépendance des équipes. 

Un onboarding de renom permet d’agir efficacement sur les trois grandes attentes des collaborateurs, qui sont autant de leviers de fidélisation : 

  1. La progression et le développement des compétences ;
  2. Le soutien et les connections ;
  3. L’alignement et la quête de sens.

Performance et bien-être

En tant que professionnels RH, vous êtes conscient que la préservation de la santé mentale est un sujet de plus en plus important. D’après une étude réalisée au Royaume-Uni en mars 2013 par la fondation Mind, 60% des collaborateurs se sentent davantage motivés par un employeur qui se soucie de leur santé mentale

Reste que le sujet des maladies psychiques reste encore mal compris par l’entreprise, au point que, pour beaucoup de collaborateurs, communiquer dessus demeure un tabou. En témoigne une étude de 2020, par Oracle & Workplace Intelligence, dans laquelle 82% collaborateurs dans le monde ont fait part d’une plus grande propension à parler de leur santé mentale auprès d’une intelligence artificielle qu’avec leur propre manager. Ecoute, discrétion et tact restent de mise. 

Enfin, qu’on se le dise, viser la performance sans objectif clair ni soutien ne peut conduire qu’à un désengagement massif devant une charge de travail devenue ingérable et tanguer dangereusement vers un burn out. Une meilleure performance passe par une meilleure gestion du temps effectif au travail. Rappelons que la semaine de 4 jours ne cesse de gagner du terrain, selon Welcome To The Jungle. Sans compter que les collaborateurs réclament davantage de jours télétravaillés par rapport à l’avant-crise. Enfin, des recherches scientifiques ont estimé qu’un collaborateur travaille de manière productive 3 heures sur une journée de 7 heures... et guère plus. Dans cette optique, professionnels RH, vous devez travailler main dans la main pour fournir des trucs et astuces pour mieux s’organiser/prioriser (fiches, tutoriels, formations…) afin d’agir positivement sur la productivité des collaborateurs et, ainsi, capitaliser au mieux sur les heures de travail effectif. 


Vous l’aurez compris, professionnels RH, un bon système de management de la performance passe d’abord par une culture du feedback généralisée. Des retours qui portent tout aussi bien sur l’atteinte des objectifs que sur des moyens de mieux remplir les objectifs de l’entreprise (conseils en productivité, optimisation du temps de travail…) que par la prise en compte de la santé mentale des collaborateurs. Si collecter du feedback est un bon début, reste à pouvoir croiser les données collectées afin d’agir rapidement via une solution innovante comme Elevo. Sa gestion intelligente des People Analytics permettra de tendre vers davantage de bien-être, ferment essentiel de la performance. 

Le guide du management de la performance et des talents

Comment booster la performance de ses employés et améliorer son management des talents ? Découvrez notre guide sur le sujet !

Télécharger
RH, comment améliorer le management de la performance dans votre entreprise ?

Nos dernières ressources