Quelles stratégies contre l'obsolescence des compétences ?
Compétence

Quelles stratégies contre l'obsolescence des compétences ?

Qu'est-ce que l'obsolescence des compétences ? Comment lutter contre ce phénomène grandissant, notamment avec l'arrivée de l'IA ? Conseils pratiques pour les RH.

Sommaire

En tant que RH, vous connaissez bien ce phénomène galopant, qu’est l’obsolescence programmée des compétences. Une menace avérée pour les collaborateurs et les entreprises, renforcée avec les nouvelles technologies, en particulier l'IA.
D’après une récente enquête du CEGOS auprès des RH français, 47% des emplois actuels présentent un risque d’obsolescence des compétences dans les trois ans à venir. Face à cette situation, acquérir de nouvelles compétences est donc plus que jamais nécessaire.
Alors comment faire face à l'obsolescence des compétences ? Quelles actions mettre en place ?

Qu'est-ce que l'obsolescence des compétences ?

L'obsolescence des compétences a été théorisée dans les années 1970 par l’auteur Josh Kaufman.

Josh Kaufman définit l'obsolescence des compétences comme « l’insuffisance des savoirs ou compétences actualisés nécessaires à un travailleur pour continuer d’être parfaitement performant dans son activité professionnelle actuelle ou future ».

De nombreuses professions pourraient être automatisées, élargir leurs tâches ou même disparaître dans le futur. Ainsi, Mckinsey affirmait en 2017 que 50% des professions pouvaient d'ores et déjà être automatisées. Par ailleurs, jusqu’à un tiers des activités pourraient être remplacées en 2030. Ce qui contraindrait 75 à 375 millions de travailleurs à changer de domaine.

Existe-t-il différents types d’obsolescence des compétences ?

Le CEDEFOP (Centre européen pour le développement et la formation professionnelle) distingue quatre catégories d'obsolescence des compétences :

  1. Obsolescence physique : Survient lorsque des problèmes de santé empêchent un individu de réaliser les missions associées à son métier.
  2. Obsolescence économique : Se produit quand les compétences se démodent suite à l'évolution d'un métier.
  3. Obsolescence perspectiviste : Concerne les changements dans les perceptions et croyances relatives au travail.
  4. Oubli organisationnel : Spécifique à une organisation, où des compétences sont oubliées ou négligées au sein de l'entreprise.

Qui est concerné par l'obsolescence des compétences ?

L'obsolescence des compétences a ceci de particulier qu’elle s’accélère d’année en année. Elle touche particulièrement certains profils :

  • Les salariés peu qualifiés,
  • Les salariés âgés,
  • Les salariés surqualifiés.

Par ailleurs, en raison du développement de l'Intelligence Artificielle, certaines populations s'inquiètent tout particulièrement de perdre leur emploi, notamment dans le secteur de la finance.

IA et perte d'emploi
Source : Perspectives de l'emploi 2023, Intelligence artificielle et emploi, OCDE

Que faire contre l'obsolescence des compétences ?

Listez vos compétences

La création d'une bibliothèque de compétences est cruciale pour anticiper et gérer leur obsolescence. Avec cet outil, vous serez en mesure d'identifier les hard skills et les soft skills nécessaires pour chaque métier.

Une plateforme RH comme Elevo facilite la construction et la mise à jour de bibliothèque de compétences.

biblitohèque compétences elevo
Le produit Compétences d'Elevo

Impliquez vos managers

Une bonne gestion des compétences repose sur l’implication des managers. Pourquoi ?

Le manager occupe un rôle clé dans la lutte contre l’obsolescence programmée des compétences et ce à plusieurs titres :

  • Il connaît les capacités d’évolution de ses N-1. Il n’ignore rien de leurs atouts, de leurs efforts et de leurs besoins.  
  • Il connaît les compétences techniques (savoir faire) qui doivent être développées "immédiatement" et celles qui doivent l’être sur le long terme.

Ne vous appuyez pas que sur des catalogues de formation

Quand on pense à "l'obsolescence des compétences", on pense souvent à "formation". La formation est bien entendu un levier stratégique pour lutter contre ce phénomène.

Mais attention à ne pas vous appuyer de façon systématique sur des catalogues de formation. Pourquoi ?

Un catalogue de formation est censé répertorier de la manière la plus exhaustive qui soit, l’ensemble des offres disponibles sur le marché. Or, derrière cette pensée magique, se cache une autre réalité : un catalogue de formation reste difficile à mettre à jour.

Des formations qui, comme les compétences, sont elles aussi sujettes à une obsolescence accélérée. Au vue de l’étendue du marché de la formation, un catalogue dédié ne peut que restreindre l'offre.

Par ailleurs, la formation n'est pas forcément l'unique solution. Parfois, il est possible de s’appuyer sur les collaborateurs en interne pour faire monter en compétences les talents. L’idée est alors d’être coaché par un de ses collègues ou mentors, une démarche qui sied bien au manager-coach.

Autres actions possibles

Dans l’étude du CEGOS, parmi les moyens évoqués pour lutter contre l’obsolescence des compétences, les professionnels RH citent :

  • L’accompagnement des collaborateurs dans la montée en compétence sur leur poste (75%),
  • Le recrutement de nouveaux profils (48%),
  • L'accompagnement des salariés pour développer leurs compétences sur un autre métier (36%).

Vous l’aurez compris, l’obsolescence des compétences est un phénomène galopant et inéluctable. Reste qu’il est possible d’en diminuer l’impact via la mise en place d'actions stratégiques !

Si vous voulez en savoir plus sur notre produit Compétences, n'hésitez pas à contacter l'un de nos experts RH.

RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES :
S'inscrire à la newsletter :

FAQ sur la gestion des compétences

Dans ce contenu inédit, deux expertes RH répondent à vos questions les plus fréquentes sur le sujet de la gestion des compétences tout en vous partageant leur expérience.

Télécharger
Quelles stratégies contre l'obsolescence des compétences ?

Nos dernières ressources