Nouveau webinar : Comment préparer une People Review efficace ?
👉 S'inscrire
EAE et entretien professionnel : quelles différences ?
Performance

EAE et entretien professionnel : quelles différences ?

L'entretien annuel d'évaluation (EAE) et l'entretien professionnel sont-ils obligatoires ? Quels sont leurs objectifs et leurs différences ? Elevo vous aide à y voir plus clair.

Sommaire

Souvent confondus, l’EP, entretien professionnel et l’EAE, entretien annuel d'évaluation, sont deux dispositifs bien différents qui répondent à des besoins distincts. Difficile de faire la différence ? Entre évolution professionnelle et évaluation des aptitudes, on vous aide à y voir plus clair.

Entretien d’évaluation et entretien professionnel : lequel est obligatoire ?

Tout employeur peut procéder à l’évaluation des activités professionnelles de ses salariés, mais réaliser un entretien comme l’EAE n’est pas pour autant obligatoire. Il n’y aura donc aucune sanction si l’entreprise n’en réalise pas, sauf si son application est fixée par convention collective.

L’entretien professionnel est, en revanche, une étape obligatoire, et doit être réalisé tous les 2 ans. L’employeur s’expose donc, en cas de manquement, à certaines sanctions financières. Cette obligation permet avant tout de protéger le salarié en lui assurant une prise en compte régulière de ses objectifs professionnels.

De la même manière, le compte rendu d'entretien n’est obligatoire que pour l’entretien professionnel et une copie doit être remise à l’employé. S’il n’est pas imposé pour l’EAE, il faut en revanche que les appréciations et objectifs donnés au salarié lui soient clairement communiqués.

EAE et EP : des objectifs différents

Qu’il soit d’évaluation ou professionnel, l’entretien est un moment d’échange, initié par le manager ou par le responsable RH. Mais bien que similaires dans leur forme, ces deux exercices se différencient principalement par leurs objectifs.

L’entretien professionnel : un accompagnement sur le long terme

L’objectif principal de l’entretien professionnel est de réfléchir de manière conjointe à l’avenir du salarié. Ce dispositif s’inscrit donc dans une démarche à long terme et a pour but d’accompagner la carrière du salarié. Pour cela, il est essentiel d’aborder différents points au cours de cet échange :

  • L’évolution de carrière, qu’il s’agisse d’une promotion ou d’un changement de poste ;
  • L’avenir de la collaboration et les aspirations professionnelles de l’employé ;
  • Les formations permettant de réaliser son projet professionnel et de renforcer son employabilité.

L’entretien professionnel permet d’impliquer directement le salarié dans son évolution professionnelle en faisant le point sur ses souhaits, et sur ses opportunités de développement.

L’entretien annuel d’évaluation : un point d’étape annuel

L’EAE est un outil de management qui permet de dresser le bilan des activités de l'employé dans une perspective de progression. L’objectif est de permettre une analyse croisée des performances, en confrontant le regard du manager à l’auto-évaluation du salarié.

L’entretien repose sur une comparaison entre les objectifs fixés sur la période écoulée et les résultats du salarié. Et bien que la perspective de l’évaluation soit souvent une source de tension pour le salarié, l’objectif de cette rencontre est pourtant d’enclencher un dialogue constructif et positif. Les méthodes peuvent être différentes en fonction de l’entreprise, mais le but reste la même :

  1. Évaluer les compétences professionnelles de l’employé ;
  2. Revenir sur les réussites et les points forts ;
  3. Identifier les points de progression ;
  4. Revenir sur certaines difficultés et imaginer conjointement des solutions ;
  5. Échanger sur les possibilités d’amélioration du cadre de travail ;
  6. Établir les nouveaux objectifs de la période à venir.

EP vs EAE : quelles différences pour le salarié ?

L’entretien professionnel est à la fois un droit et un devoir pour le salarié qui est obligé de se prêter à l’exercice, au même titre que son employeur, avec des enjeux à long terme.

Un entretien complémentaire de bilan, à réaliser tous les 6 ans, permettra au salarié de revenir sur les formations qu’il a pu réaliser ou encore sur ses évolutions de postes ou augmentations, afin de s’assurer de la réalisation de son projet professionnel.

Bien qu’optionnel, l’EAE reste un dispositif essentiel pour les employés, puisqu’il assure un temps d'échange régulier et privilégié pour faire part de leurs difficultés. C’est dans le cadre de cette rencontre qu’ils peuvent aborder leur situation personnelle et faire remonter leurs demandes en termes de mobilité, de salaire, de temps ou de cadre de travail.

EP vs EAE : quelles différences pour l’employeur ?

Si l’entretien professionnel permet au salarié d’être acteur de sa carrière en travaillant à la mise en place d’un projet professionnel, cela implique pour le manager de se placer comme accompagnateur de ce projet. L’objectif pour lui sera de trouver les moyens de répondre aux besoins professionnels de l’employé en construisant un plan d’action cohérent.

Dans le cadre de l’entretien d’évaluation, le manager est en revanche un évaluateur qui doit pouvoir dresser le bilan des résultats du salarié. L’évaluation ne doit pas pour autant être synonyme de sanction, et le manager doit garder une approche pédagogique afin de permettre la progression future du salarié.

Ces deux entretiens sont donc différents, mais complémentaires, puisqu’ils poursuivent différents objectifs et permettent ainsi d’aborder la situation professionnelle d’un salarié dans sa globalité.

Test RH : vos entretiens annuels sont-ils à la hauteur des défis de 2023 ?

Passez le test
EAE et entretien professionnel : quelles différences ?

Nos dernières ressources