Collaborateur engagé : notion, signes et enjeux
Engagement

Collaborateur engagé : notion, signes et enjeux

Dans un environnement de travail compétitif, l'engagement représente un avantage concurrentiel clé. Mais qu'est-ce qu'un collaborateur engagé ? Comment détecter les signes d'engagement ?

Sommaire

Pour les RH, cultiver l'engagement des collaborateurs fait désormais partie intégrante de leur stratégie People. Cela leur permet d'améliorer la rétention, la productivité, et in fine, la performance de l'entreprise. Dans un environnement de travail de plus en plus compétitif et en mutation, l'engagement des collaborateurs représente un avantage concurrentiel clé.
Mais qu'est-ce qu'un collaborateur engagé ? Comment détecter les signes d'engagement ? Comment mesurer l'engagement d'un collaborateur ? On fait le point dans cet article.

Comment identifier un collaborateur engagé ?

Reconnaître un collaborateur engagé est clé pour les RH. Cette identification leur permet de comprendre qui sont les moteurs de changement et d'innovation au sein de l'entreprise. Les signes de l'engagement d'un collaborateur peuvent être variés et se manifester de différentes manières.

Les 5 principaux signes d'engagement

1- Enthousiasme et passion

L'enthousiasme et la passion sont des indicateurs flagrants de l'engagement d'un collaborateur. Les salariés engagés se distinguent par leur énergie positive. Leur passion se traduit par une curiosité constante, une volonté d'apprendre et de se perfectionner.

Ces collaborateurs voient au-delà de leurs rôles individuels. Ils comprennent comment leur contribution s'inscrit dans les objectifs plus larges de l'entreprise, ce qui les motive à viser l'excellence dans leur travail.

2- Productivité élevée

Les collaborateurs engagés ont tendance à être très productifs. Leur niveau élevé de productivité est souvent le résultat d'une forte motivation intrinsèque.

Ils cherchent activement à améliorer leurs méthodes de travail. Ils s'adaptent rapidement aux nouveaux défis et sont souvent à l'avant-garde de l'innovation. Leur approche proactive les conduit à anticiper les problèmes et à proposer des solutions créatives. Ils contribuent ainsi à la réussite de leurs équipes et de l'entreprise.

Les équipes commerciales très engagées enregistrent une différence de 81 % en termes d'absentéisme et de 14 % en termes de productivité, selon Gallup.

3- Participation active

Un collaborateur engagé est reconnaissable à sa contribution active et enthousiaste dans diverses situations professionnelles. Il est souvent le premier à prendre la parole lors des réunions, d'un team building, offrant des idées réfléchies et des feedbacks constructifs.

Son engagement dépasse le cadre de son poste. Il se manifeste dans sa volonté de contribuer aux activités de l'entreprise. Cela peut être dans le cadre de projets interdépartementaux, d'initiatives de formation ou de programmes de bien-être au travail. Son implication active renforce l'esprit d'équipe et crée un environnement de travail collaboratif et dynamique.

4- Leadership et initiative

Prendre l'initiative est un signe distinctif de l'engagement. Les collaborateurs engagés ne se contentent pas de suivre les directives. Ils cherchent à les devancer.

Ils font preuve de leadership de diverses manières :

  • Ils motivent et inspirent leurs collègues,
  • Ils prennent la tête de projets complexes,
  • Ils montrent l'exemple par leur éthique de travail.

Leur capacité à initier le changement et à encourager les autres à adopter de nouvelles idées est un atout majeur pour l'entreprise.

5- Adhésion aux valeurs d'entreprise

L'alignement avec les valeurs et la mission de l'entreprise est un indicateur puissant de l'engagement d'un collaborateur. Les salariés engagés ne se contentent pas de comprendre les valeurs de l'entreprise : ils les incarnent dans leur travail quotidien.

Ils contribuent activement à la culture d'entreprise. Par exemple, ils promeuvent la diversité et l'inclusion, et participent à des initiatives de responsabilité sociale de l'entreprise (RSE). Leur engagement renforce non seulement leur propre sentiment d'appartenance, mais inspire également leurs collègues à adopter une approche similaire.

collaborateur engagé : les signes d'engagement

Les 5 principaux signes de désengagement

Pour les services RH, il est également important d'identifier les collaborateurs désengagés. Pourquoi ? Le désengagement coûte très cher à une entreprise.

En 2023, le désengagement a coûté 13 250€ par an et par salarié selon l’IBET (Indice de Bien-Être au Travail), soit 32% d’augmentation par rapport à 2022.

1- Manque de motivation

Les salariés désengagés semblent souvent indifférents ou peu enthousiastes à l'égard de leurs tâches quotidiennes. Ils peuvent avoir du mal à démarrer des projets. Par ailleurs, ils montrent peu d'intérêt pour les nouvelles initiatives et semblent apathiques face aux défis. Ce manque de motivation affecte leur performance et peut avoir un impact négatif sur le moral de l'équipe.

2- Baisse de la productivité

Les employés désengagés affichent souvent une baisse notable de productivité. Ils peuvent rencontrer des difficultés à atteindre leurs objectifs, à respecter les délais ou à maintenir la qualité de leur travail. Cette baisse de productivité peut être due à :

  • Un manque d'intérêt,
  • Une fatigue générale,
  • Un sentiment d'insatisfaction dans leur rôle actuel.

3- Absentéisme et retards

Une augmentation de l'absentéisme ou des retards fréquents peut être un signe de désengagement. Les salariés qui ne sont pas intéressés par leur travail peuvent chercher à éviter le bureau ou à arriver en retard. Cela peut également inclure un usage excessif du temps personnel pendant les heures de travail.

4- Peu de collaboration

Un collaborateur désengagé tend à se retirer des interactions avec ses collègues et ses supérieurs. Il peut participer de manière minimale aux réunions, éviter les discussions en groupe ou ne pas contribuer activement aux projets d'équipe. Cette réticence à collaborer peut entraver la progression des projets et nuire à la dynamique de l'équipe.

5- Résistance aux changements

Les salariés désengagés sont souvent réticents face aux changements. Ils peuvent être sceptiques ou négatifs envers les nouvelles politiques, les procédures ou les technologies introduites dans l'entreprise. Cette résistance peut être due à un sentiment d'insécurité, de méfiance ou simplement à un manque d'adhésion aux objectifs de l'entreprise.

Engagement des salariés : ce qui le renforce

L'engagement des collaborateurs est un aspect fondamental de la performance et du bien-être au sein d'une entreprise. Pour stimuler cet engagement, il est crucial de comprendre et d'implémenter des stratégies efficaces qui répondent aux besoins et aux attentes des employés.

Voici quatre exemples concrets qui peuvent booster l'engagement des collaborateurs. Bien entendu, il existe d'autres méthodes pour renforcer l'engagement au travail.

La culture d'entreprise : un levier d'engagement

Définir et communiquer des valeurs claires : une culture d'entreprise forte est ancrée dans des valeurs clairement définies et partagées par tous. La communication régulière de ces valeurs aide les salariés à se sentir alignés avec la mission de l'entreprise et renforce leur sentiment d'appartenance.

Promouvoir l'inclusion et la diversité : une culture inclusive et diverse favorise un environnement de travail où chaque salarié se sent valorisé et respecté. Cela augmente l'engagement collaborateur.

Encourager la reconnaissance et les célébrations : reconnaître les réussites individuelles et collectives accroît le sentiment d'être apprécié et contribue au moral positif au sein de l'entreprise.

Les pratiques managériales : management top-down VS management bottom-up

Le management top-down : le management top-down est un style managérial où les décisions sont prises par la haute direction et transmises aux niveaux inférieurs. Bien que cela puisse garantir une vision et une direction cohérentes, cette approche peut parfois limiter la contribution des collaborateurs.
Ces derniers peuvent se sentir moins impliqués dans les processus décisionnels, ce qui peut mener à une diminution de l'engagement. Il est donc important d'équilibrer cette approche avec une écoute active des feedbacks et des suggestions des salariés.

Le management bottom-up : le management bottom-up est une approche qui encourage l'initiative et les contributions des employés à tous les niveaux. Les idées et les feedbacks remontent de la base vers le sommet de la hiérarchie. Ce process engendre une plus grande implication des collaborateurs dans la prise de décision.

La culture du dialogue et l'instauration du Feedback 360°

La mise en place d'une culture du dialogue et du feedback 360° est une stratégie puissante pour renforcer l'engagement des collaborateurs. Cette approche favorise la communication ouverte, la rétroaction constructive et la croissance professionnelle.

Communication ouverte

Une culture du dialogue commence par l'écoute. Les managers doivent être attentifs aux idées et aux besoins des collaborateurs. Cela montre aux collaborateurs que leur voix compte.

De plus, ces derniers doivent se sentir encouragés à s'exprimer librement sans crainte de représailles. La création de canaux de communication dédiés, gérés par les RH, peut aider à faciliter cette ouverture.

Pour finir, les informations pertinentes sur l'entreprise (ex : les objectifs business) doivent être partagées de manière transparente. Cela permet aux salariés de comprendre leur rôle dans l'atteinte des objectifs de l'entreprise.

Feedback 360°

Le feedback 360° est un processus d'évaluation qui collecte des retours sur les performances, le comportement d'un salarié auprès de diverses sources. Les évaluateurs peuvent être des N+2, des alternants, des stagiaires, des N-1 ou parfois même des clients.

Le feedback 360° offre aux employés une perspective globale de leurs compétences. Cela les aide à identifier leurs forces et leurs axes d'amélioration. Par ailleurs, en recevant des retours de différentes sources, les collaborateurs peuvent mieux comprendre comment ils collaborent avec leurs collègues.

“Le feedback régulier à travers Elevo rend les équipes plus performantes et permet de créer une culture d’échanges professionnels positifs !”
- Astrid Roquette, Head of People chez Proprioo

Le Feedback 360° favorise de meilleures relations de travail et une atmosphère plus positive : des facteurs d'engagement très importants.

feedback 360 bénéfices

L’évolution professionnelle

Les évolutions de carrière jouent considérablement sur l'engagement des collaborateurs. Les salariés cherchent souvent à se développer, à progresser dans leur carrière et à acquérir de nouvelles compétences.

Voici des exemples d'actions concrètes à mettre en place :

  1. Programmes de formation : les entreprises peuvent offrir des programmes de formation internes et externes pour aider les collaborateurs à développer leurs compétences. Cela peut inclure des cours en ligne, des ateliers, des formations sur le tas, etc.
  2. Mentorat et coaching : initier du mentorat ou du coaching permet aux salariés de bénéficier de l'expérience de leurs pairs ou de managers expérimentés. Ces diverses actions favorisent l'apprentissage en continu et l'évolution professionnelle.
  3. Plan de développement individuel : élaborer des PDI démontre l'engagement de l'entreprise à soutenir la croissance de ses salariés.
  4. Mobilité interne : encourager la mobilité, en offrant aux collaborateurs des opportunités de postuler en interne, renforce le sentiment de stabilité et d'opportunité au sein de l'entreprise.

Comment fidéliser un collaborateur engagé ?

Fidéliser un collaborateur engagé est essentiel pour maintenir une main-d'œuvre compétente et motivée au sein de l'entreprise. Les collaborateurs engagés contribuent de manière significative à la réussite de l'organisation. Il est donc crucial de mettre en place des stratégies de fidélisation pour les retenir.

71 % des personnes interrogées par la Harvard Business Review considèrent que l'engagement des salariés est très important pour la réussite globale d’une organisation.

La reconnaissance

La reconnaissance est un élément clé pour fidéliser les collaborateurs engagés. Il est important de reconnaître régulièrement leurs victoires et leurs contributions. Cela peut se faire à travers des :

  • Mentions lors de réunions d'équipe,
  • Emails de remerciement,
  • Messages sur des plateformes collaboratives (cf. Slack),
  • Promotions internes...

La rémunération

Assurez-vous que la rémunération des collaborateurs est compétitive par rapport au marché. Les salariés engagés méritent d'être récompensés équitablement pour leur engagement et leur performance.

Comment mesurer l'engagement ?

La mesure de l'engagement des collaborateurs est essentielle pour évaluer l'efficacité des initiatives RH et pour identifier les axes d'amélioration. Détaillons trois outils de mesure de l'engagement : l'eNPS, l'enquête d'engagement et le Pulse (ou enquête flash).

L’eNPS (employee Net Promoter Score)

L'employee Net Promoter Score (eNPS) est un indicateur de l'engagement des collaborateurs. Il est basé sur la question : "Sur une échelle de 0 à 10, dans quelle mesure recommanderiez-vous cette entreprise en tant qu'employeur à un ami ou à un collègue ?" Les réponses sont regroupées en trois catégories : promoteurs (9-10), passifs (7-8), et détracteurs (0-6).

L'eNPS est calculé en soustrayant le pourcentage de détracteurs du pourcentage de promoteurs. Le score peut être positif, nul ou négatif. Un eNPS élevé indique un fort engagement des collaborateurs.

L'enquête d'engagement

L'enquête d'engagement consiste en un questionnaire élaboré pour évaluer différents aspects de l'engagement. Citons la satisfaction au travail, la relation avec les collègues, les conditions de travail ou encore la RSE.

Les réponses sont analysées pour identifier les tendances et les domaines où des améliorations sont nécessaires. Les données recueillies permettent de prendre des décisions éclairées.

Le Pulse

Le Pulse est une enquête plus courte et plus fréquente. Elle est souvent envoyée tous les mois. Elle permet de suivre l'engagement en temps réel et de réagir rapidement aux problèmes.

En conclusion, l'engagement collaborateur est un enjeu majeur pour toute entreprise souhaitant améliorer sa performance, sa culture et son environnement de travail. Une gestion stratégique des talents, un leadership efficace, et une culture d'entreprise solide sont autant de facteurs qui contribuent à un engagement durable. En investissant dans le bien-être et le développement de leurs collaborateurs, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur productivité et leur performance, mais aussi renforcer leur responsabilité sociale et leur marque employeur.

Si vous voulez en savoir plus sur notre produit Sondages, n'hésitez pas à contacter l'un de nos experts RH.

RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES :
S'inscrire à la newsletter :

Comment engager ses collaborateurs pour pérenniser son entreprise ? 

Dans ce nouveau guide, vous trouverez des retours d’expérience pour mesurer l'engagement dans votre entreprise, analyser vos résultats et agir efficacement en alignant les besoins de vos salariés sur ceux de votre entreprise.

Télécharger
Collaborateur engagé : notion, signes et enjeux

Nos dernières ressources