Notre guide de l'entretien annuel 2021 est enfin disponible !
👉 Découvrir
Qu'est-ce qu'une culture de haute performance ?
Performance

Qu'est-ce qu'une culture de haute performance ?

Les entreprises les plus productives, créatives et engagées ont ceci en commun : la culture de haute performance ! Découvrez ce qu'est la culture de haute performance dans notre article.

La culture de haute performance est ce que les entreprises les plus productives, créatives et engagées ont en commun.

Une entreprise à la culture de haute performance c’est d’abord une entreprise qui fait confiance, qui ne craint pas le risque et pour qui tout échec tient lieu d’apprentissage. C’est une entreprise portée par des employés motivés qui deviennent des ambassadeurs de choix, enthousiasmés par leur expérience collaborateur.

Pays de cocagne en terrain Corporate, la culture de la haute performance reste le graal visé par de nombreuses entreprises mais peu y parviennent véritablement ou durablement. La faute à des structures souvent trop rigides et dirigistes alors que l’entreprise devrait être avant tout pensée comme une culture organique et, donc, adepte de la remise en question, notamment via la culture du feedback.

Définition : Une culture de haute performance

Selon la firme Gartner, une culture de haute performance se définit comme : “un environnement physique ou virtuel conçu pour que les travailleurs soient les plus efficaces possible pour soutenir les objectifs de l'entreprise et apporter de la valeur... [la culture de haute performance] résulte d'un investissement continuellement équilibré dans les personnes, les processus, l'environnement physique et la technologie, et ce afin d'améliorer de manière mesurable la capacité des travailleurs à apprendre, découvrir, innover, travailler en équipe et diriger, et à atteindre l'efficacité et le bénéfice financier".

Cette culture de la haute performance se caractérise par deux piliers fondamentaux : la confiance et le respect. 

Plus précisément, elle repose sur : 

  • Une confiance inter-individus, qui exclut tout micro-management et qui laisse suffisamment de marge pour que le collaborateur puisse gérer ses missions en toute autonomie.
  • La mise en avant des réalisations d’équipe plutôt que des réalisations individuelles. Ainsi, les challenges accentuant l’esprit de compétition entre les collaborateurs cèdent leur place à des challenges d’équipe où l’écoute, le soutien et la transmission sont reines. 
  • Une grande diversité des profils dans les équipes. L’ouverture d’esprit et l’authenticité dont fait preuve l’organisation lui permet d’attirer et de recruter des profils très divers. 
  • Des objectifs individuels alignés sur les objectifs business et une direction claire. Ainsi, les collaborateurs ont accès aux enjeux business de l’entreprise et comprennent la finalité de leurs actions/projets. 
  • L’acceptation de conflits sains. En tout bon gestionnaire de l’intelligence émotionnelle, l’entreprise sensibilise ses employés au fait d’accueillir et de comprendre leurs propres émotions comme celles d’autrui pour mieux délivrer des messages et en recevoir. 
  • La consécration des récompenses et de la reconnaissance. Cette primauté implique la célébration des triomphes comme des petites victoires, y compris des comportements vertueux promouvant la vision et/ou les valeurs de l’entreprise. 

Les bénéfices d'une culture de haute performance

  • Une entreprise plus profitable. Dans une entreprise sous performante, l’activité du collaborateur a tendance à stagner. C’est le cas des collaborateurs ne disposant pas des bons outils ou des bonnes compétences, de guidelines claires ou d’interlocuteurs disponibles. Selon le cabinet Bersin by Deloitte, les entreprises de haute performance sont 1,4 fois plus susceptibles d'atteindre leurs objectifs financiers. 
  • Une créativité encouragée. Dans une entreprise performante, les collaborateurs sont motivés, productifs et engagés. La culture du feedback comme le droit à l’échec étant démocratisés, les collaborateurs n’hésitent plus à prendre part aux prises de décisions et à suggérer de nouvelles idées. Toujours, selon le cabinet Bersin by Deloitte, les entreprises de haute performance ont 2,4 fois plus de chance d’innover. 
  • Un moindre taux de turnover. Se sentant écoutés, reconnus et soutenus, les employés sont moins tentés de quitter l’entreprise. Un tel objectif peut être rempli grâce à une culture feedback et en particulier via la pratique du Feedback 360°
  • Des besoins en développement mieux comblés. D’après le cabinet Bersin, une entreprise de haute performance est 3,7 fois plus à même de répondre aux besoins de progression et d’apprentissage de ses collaborateurs. 
culture de haute performance
Les bénéfices d'une culture de haute performance

Comment cultiver une culture de haute performance ?

Misez sur le feedback

Une culture de haute performance ne va pas sans une culture du feedback en continu. Cette dernière se base sur la fixation d'objectifs clairs, du feedback constructif, des félicitations quotidiennes et une communication ouverte. Elle intervient à deux niveaux : dans la relation managers-collaborateurs d’une part (Manager Survey) et entre pairs, d’autre part (Feedback 360°).

Si un feedback en présentiel, comme en mode hybride, gagne à être échangé a minima de manière informelle, un système de feedback constructif en continu repose sur des points réguliers entre les managers et les employés. Une manière de s’assurer que les efforts et du collaborateur sont correctement orientés vers les objectifs d’équipe et d’entreprise. 

Appuyez-vous sur la culture de votre entreprise et vos valeurs

Une entreprise est là pour défendre un progrès technologique et/ou sociétal de sorte qu’elle soit source de fierté pour ses collaborateurs. Autant promouvoir les valeurs défendues par l’entreprise en les mettant en mouvement au quotidien, que ce soit à travers des initiatives, des partenariats, des rituels, des process ou encore des comportements ….

Un alignement sur les valeurs de l’entreprise facilite la compréhension des missions et, par voie de conséquence, permet de booster la performance des employés.

Enfin, ces valeurs formulées dans les plaquettes de communication, le livret d’accueil comme dans les fiches de poste doivent correspondre à la réalité. Une dissonance entre les attentes et la réalité aurait vite fait de doucher les espérances des collaborateurs et nuire à votre marque employeur. Bref, prenez garde à la sur-promesse!

Cette culture d’entreprise, c’est précisément la force du spécialiste de la SVOD et de la création de contenu audiovisuel qu’est Netflix

Dans son livre No Rules Rules, Reed Hastings, président de Netflix, dévoile un modèle managérial éloigné du modèle français mais directement aligné avec les règles de l’économie créative. Ses clés de succès sont innovation, rapidité et flexibilité. En effet, le géant du streaming a compris que pour attirer comme fidéliser des créatifs, le danger n’était pas l’échec, ni le manque d’optimisation des coûts : c’était le manque d’innovation. Ainsi, à la manière d’un groupe de Jazz, les équipes créatives de demain devront, selon Reed Hastings, savoir s’écouter, se répondre tout en conservant une part d'improvisation personnelle (force de proposition créative). Netflix est l’exemple d’une entreprise où une forte culture a permis d’éviter les travers de processus trop lourds qui auraient freiné la créativité et dégoûté ses collaborateurs. Cette liberté créative et cette confiance ont néanmoins un prix, connu de tous dès leur arrivée : toute personne ne réussissant pas le “Keeper Test” annuel doit quitter l’entreprise !

Alignez les objectifs de vos équipes sur ceux de votre entreprise

Dans son livre blanc The Definitive Guide Employee Experience, Josh Bersin a relevé l’importance d’associer objectifs clairs et opportunités flexibles. En effet, lorsque les collaborateurs perçoivent et comprennent leur contribution à la réussite de l’entreprise, ils réussissent mieux, sont plus engagés et aident les autres. 

Josh Bersin cite l’exemple du pivot à succès de la chaîne Indian Hotels Company. Le groupe hôtelier a fait le choix de passer d’un management de la performance individuel vers le collectif où l’ensemble des collaborateurs étaient mus par un seul et même but : créer la meilleure expérience client possible. 

Cette approche de la fixation des objectifs, initiée chez Google, permet non seulement d'améliorer l’alignement mais aussi l’efficacité de la collaboration et par là même de générer de meilleurs revenus. 

Cette culture de la haute performance est particulièrement mise à rude épreuve dans les organisations en phase de forte croissance qui requièrent une approche structurée. Aircall, scale-up spécialisée dans la téléphonie d’entreprise connectée, prouve qu’il est possible, en dépit de la hausse constante des effectifs et du risque inhérent de dilution des valeurs de l’entreprise, de la renforcer !

L'exemple Aircall : Comment cette entreprise a créé une culture de haute performance dans un contexte d'hyper croissance grâce à Elevo ?

Aircall accueille en moyenne une vingtaine de nouveaux collaborateurs tous les 15 jours. Un défi de taille pour l’expérience collaborateur que ce soit au niveau de l’onboarding, de la communication ou encore de l’alignement des objectifs et des valeurs. 

En faisant appel à une solution spécialisée dans le management des talents et de la performance, AirCall souhaitait mesurer la performance des collaborateurs de la manière la plus pertinente possible. Elevo a permis de relier le feedback aux objectifs des collaborateurs et ainsi donner une meilleure visibilité aux collaborateurs sur leurs performances.

Afin de maintenir et de développer cette culture de haute performance, la scale-up s’est concentrée sur deux fonctionnalités de la solution : le Feedback 360° et les People Analytics

En premier lieu, Aircall s’est attelé à ancrer une culture du feedback à travers l’instauration du Feedback 360° (feedback entre pairs). De quoi améliorer sensiblement la lisibilité sur l’impact réel et le potentiel du collaborateur, sans s’en remettre à la seule observation du manager. De plus, afin de muscler ses revues de performance fondées sur le feedback, les processus d’évaluation ainsi que les items à mesurer ont été revus

Grâce aux données récoltées, l’équipe RH d’Aircall a pu générer 3 catégories de rapports personnalisés :

  • Performance individuelle : identification des top et les low performers grâce à un mapping montrant le pourcentage de complétion des objectifs personnels de chaque collaborateur. En plus de ces données, Elevo suggère un plan d’action pour l’équipe RH et aide ainsi à l’exécution. 
  • Performance d'équipes ou régions : analyse de la performance de chaque équipe afin d’identifier celles qui sont en difficulté et d'en comprendre les raisons.
  • Motivation : évaluation de la motivation par région et par équipe. Ce résultat s’obtient facilement car chaque collaborateur effectue une auto-évaluation sur des indicateurs de motivation tels que l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle, la reconnaissance au travail ou encore son alignement avec les valeurs de l’entreprise, indicateur très précieux pour mesurer l'engagement notamment en période de télétravail.


Vous l’aurez compris, une culture de haute performance ne se décrète pas. Elle est le fruit d’un travail constant pour donner du sens aux individus et aux différentes missions à travers une culture du feedback constructif. Cette culture du dialogue implique de donner des clés de compréhension transparentes sur la performance de chacun. Pour bénéficier de gains sur le plan financier comme de la notoriété, encore faut-il défendre coûte que coûte, et au gré de la croissance, deux valeurs fondamentales : la confiance et le respect. Un devoir tant pour les RH que les managers qui doit irriguer l’organisation elle-même. 


Le guide du management de la performance et des talents

Comment booster la performance de ses employés et améliorer son management des talents ? Découvrez notre guide sur le sujet !

Télécharger
Qu'est-ce qu'une culture de haute performance ?

Nos dernières ressources