[NOUVEAU] La People Review par Elevo !
👉 Découvrir
  • Elevo

  • Blog

  • Performance

  • L’entretien annuel, un exercice rejeté par les salariés qui ont le plus d’ancienneté

L’entretien annuel, un exercice rejeté par les salariés qui ont le plus d’ancienneté
Performance

L’entretien annuel, un exercice rejeté par les salariés qui ont le plus d’ancienneté

Seulement 47% des salariés sondés qui ont plus de 10 ans d’ancienneté considèrent que l’entretien annuel est “utile”, selon une étude Elevo. Tous les détails dans cet article !

Sommaire

Selon notre étude sur l’entretien annuel menée auprès de 1500 salariés français, seulement 47% des sondés qui ont plus de 10 ans d’ancienneté considèrent que l’entretien annuel est “très” ou “assez utile”. Mais pourquoi un tel désamour de la part des salariés les plus expérimentés ? Réponses ici ! 

Une trame d’entretien annuel figée dans le temps

Dans certaines entreprises, la trame de l’entretien annuel est la même depuis des décennies. Ce manque de renouvellement affecte cruellement la motivation des salariés qui ont de l’expérience : à quoi bon remplir un formulaire que l’on connaît par cœur ? Quel est l’intérêt de répondre aux mêmes questions douze années de suite ?

Pour redonner du sens à l’exercice de l’entretien annuel, vous pouvez chaque année revoir votre trame d'évaluation

  • Est-ce que les questions posées répondent aux données que je souhaite récolter ?
  • Quelles questions ajouter pour être aligné sur la stratégie RH ? Exemple : si vous ouvrez des bureaux à l’étranger, vous avez tout intérêt à poser 1 question fermée pour récolter les souhaits en mobilité internationale de vos collaborateurs. 
  • Ai-je trop de questions fermées et pas assez de questions ouvertes ou inversement ? Sachez que les questions ouvertes sont appréciées des collaborateurs car ces derniers peuvent s’exprimer librement. Mais une bonne trame doit être également composée de questions fermées, utiles pour récolter de la data. 
  • Ai-je trop de questions ? Chez Elevo, nous conseillons de ne pas dépasser les 8 questions. 
En interrogeant votre trame chaque année et en faisant en sorte qu'elle réponde bien aux préoccupations de vos salariés ainsi qu'aux objectifs de votre entreprise, l’entretien annuel fera de nouveau sens pour vos collaborateurs les plus fidèles !

Un exercice qui n'est plus compris

Cependant, une trame d’entretien bien structurée ne suffit pas. Vous devez, professionnels RH, mieux communiquer sur les bénéfices de l’évaluation annuelle.

En effet, si les salariés les plus anciens dénigrent cet entretien, c’est qu’ils n’en comprennent plus la finalité. 

Cette sensibilisation peut s’organiser en deux étapes :

  1. Des ateliers de formation destinés aux managers qui sont dans votre entreprise depuis 5 ans et plus. Ces ateliers vont leur permettre d'acquérir de nouvelles et bonnes pratiques : préparation au one-to-one, conseils à la rédaction de commentaires, à l’évaluation de la performance, à l'art de donner un feedback à l'oral…
  2. Un programme d’ambassadeurs en interne : encourager les managers les plus anciens à devenir de véritables ambassadeurs de l’entretien annuel à travers des témoignages authentiques, des webinars organisés en interne. La parole d’un salarié qui a de l’ancienneté a souvent un fort impact sur ses collègues.

Ce travail est vital pour votre organisation :  en effet, comment innover quand vos salariés les plus expérimentés rejettent un process RH si stratégique ? Comment les retenir quand ils montrent des signes de démotivation ? En réinventant vos entretiens annuels, vous redonnerez du 
sens au travail de vos collaborateurs les plus fidèles !

L'état des lieux de l'entretien annuel en France

Comment les salariés français perçoivent-ils l'entretien annuel ? Découvrez les résultats de notre étude sur l'entretien annuel menée auprès de 1500 salariés.

Télécharger
L’entretien annuel, un exercice rejeté par les salariés qui ont le plus d’ancienneté

Nos dernières ressources