RH: Pourquoi faut-il adopter un outil de management de la performance avant janvier ?

RH: Pourquoi faut-il adopter un outil de management de la performance avant janvier ?

Les mois et semaines qui précèdent janvier sont extrêmement chargés : Il faut clôturer les dossiers et budgets en cours, finaliser les opérations commerciales, et maintenir un haut niveau de performance pour terminer l’année en beauté. Sans compter qu’à l’aube d’une nouvelle année, il est nécessaire de prendre le temps d’anticiper certaines démarches. C’est notamment avant janvier que la plupart des entreprises s’interrogent sur leurs outils d’engagement et de performance. Voici 5 points qui vous aideront à comprendre pourquoi :

 

1- C’est le moment idéal pour se focaliser sur les questions de performance

Traditionnellement, les entreprises procèdent à l’évaluation des performances en début d’année. C’est la période que choisissent les organisations pour faire des bilans de l’année écoulée et définir les objectifs à venir.

Le mois de janvier intervient comme une parenthèse de respiration pour les entreprises, l’activité économique étant généralement plutôt calme à cette période. Il s’agit donc d’un moment opportun pour tourner son attention vers les processus internes de l’entreprise et considérer les performances des collaborateurs ainsi que les évolutions de carrière. Un outil de management de la performance et des talents facilitera considérablement cette tâche.

Janvier est également le mois lors duquel les objectifs sont fixés. Il est donc pertinent d’avoir déjà accès à la plateforme à ce moment là afin de ne pas à avoir à saisir ces données à deux reprises.


2- Pour des questions budgétaires, adopter un nouvel outil avant janvier est préférable

La plupart des entreprises établissent leurs budgets par années civiles et fixent la date de clôture des comptes le 31 décembre. La fin d’une année est aussi le moment de réfléchir à ce qui a bien fonctionné et aux améliorations nécessaires. Il est donc préférable de réévaluer la pertinence des outils et de réaliser des investissements avant janvier.

D’autre part, remplacer un outil existant à cette période vous évitera de faire face à des chevauchements de frais en cas de cycles de facturation annuels.

 

3- Adopter un outil de gestion de la performance et des talents n’a jamais été aussi justifié

La crise du covid a forcé les entreprises à trouver rapidement de nouvelles manières de travailler. 70% d’entre elles n’avaient pas de plan de crise en place et la plupart ont dû s’adapter au télétravail avec les moyens du bord. Compte tenu du peu de temps disponible pour s’adapter, les RH ont accompagné ce changement avec des feuilles de calcul, des documents et autres outils peu optimisés.

En effet, au cœur de la pandémie, la plupart des équipes n’avaient ni le temps ni le budget pour chercher un logiciel de management de la performance et des talents. Pourtant, l’utilité d’un tel service a pu être constatée : Cette situation a révélé l’importance des échanges entre collaborateurs et managers, des feedbacks, et des études d’engagement.

Compte tenu de l’année particulière qui s’est déroulée, il devrait être plus simple pour les équipes d’évaluer et de mettre en place un nouveau logiciel RH.

 

4- Vous aurez le temps de faire des ajustements tout au long de l’année

Vous vous sentez peut-être obligés de mettre tout en œuvre dès le départ, surtout si c’est la première fois que vous utilisez un outil pour gagner en efficacité sur les sujets d’engagement et de performance. Toutefois, l’approche idéale varie en fonction de la culture de votre entreprise, et vous devrez probablement itérer pendant quelques mois.

Adopter ce type d’outil en janvier vous permettra d’ajuster votre utilisation et de définir des process tout au long de l’année. Si vous constatez que les collaborateurs souhaitent par exemple avoir plus de feedbacks de leur manager et de leurs pairs, vous aurez largement le temps de mettre en place des revues de performance en milieu d’année ou des contrôles informels. De même, si les objectifs fixés en janvier s’avèrent trop ambitieux, les dirigeants pourront rectifier le tir au cours du second semestre.

Les ajustements progressifs sont nécessaires et ils sont plus susceptibles d’être bien accueillis que les déploiements en bloc.

 

5- Des raisons psychologiques expliquent un meilleur taux d’adoption de l’outil en janvier

Il semble que psychologiquement nous soyons conditionnés à ce que la nouvelle année apporte quelque chose de différent. La perspective d’un « nouveau départ » joue un rôle important dans l’intégration de nouveaux outils.

De la même manière que certains se décident à prendre davantage soin de leur corps, ou à commencer de nouvelles activités en début d’année, d’autres s’engagent à améliorer leur performance au travail et à faire évoluer leur carrière.

Toutefois, attention à ne pas tomber dans le piège des « bonnes résolutions » en laissant tomber rapidement les ambitions du mois de janvier. Pour cela, vous pouvez suivre le taux d’adoption. Votre fournisseur de logiciel devrait pouvoir vous conseiller sur la manière d’accroître la participation aux enquêtes d’engagement, aux évaluations de la performance et autres campagnes RH.

 

 

Vous cherchez un nouveau départ ? En moyenne, il faut aux entreprises 6 à 8 semaines pour choisir un logiciel de gestion des ressources humaines. Prenez une longueur d’avance dans votre recherche en programmant une démo Elevo 😉

- C'est gratuit !

- Ça prend 15 minutes.

- C'est sans engagement.

Les 9 outils indispensables pour votre toolkit RH

Adoptez les meilleurs outils RH pour une stratégie efficiente
Temps de lecture : 
4
 min
RH: Pourquoi faut-il adopter un outil de management de la performance avant janvier ?

Nos ressources pour mieux manager vos équipes

Livres blancs, Webinars, Outils et vidéos